Sommaire

Bien se nettoyer les oreilles

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le cérumen situé dans le conduit auditif est utile. Même si l’oreille se nettoie naturellement, il est parfois nécessaire d’intervenir.

Les cotons-tiges sont souvent employés, mais ils ne sont pas idéaux et il est important de savoir comment bien se nettoyer les oreilles avec des ustensiles adaptés.

Voici toutes les solutions pour bien se nettoyer les oreilles.

Zoom sur le cérumen

Le cérumen sécrété au niveau de l’oreille externe ressemble à de la cire. Il joue un rôle fondamental puisqu’il empêche notamment les microbes de pénétrer par le conduit auditif et de poser problème au niveau de l’oreille.

Habituellement évacué de façon spontanée, le cérumen peut parfois s’agglutiner et former un bouchon qui peut entraîner :

  • une baisse de l’audition ;
  • des troubles de l’équilibre.

Cela apparaît généralement en cas de troubles :

  • de la production, le conduit auditif fabriquant du cérumen de façon irrégulière ou que celui-ci soit de mauvaise qualité (trop épais, par exemple) ;
  • de l’évacuation.

1. Prévenez les bouchons

Comme souvent, la prévention est essentielle. Cela vaut pour limiter la mise en place d’un bouchon de cérumen. Toutefois, le rôle du cérumen ne doit pas être négligé et c’est la raison pour laquelle le nettoyage auriculaire doit rester modéré.

Par ailleurs, l’emploi du coton-tige qui prévaut en France n’est pas idéal.

En effet, cet ustensile :

  • a tendance à enfoncer le cérumen dans le conduit auditif au lieu de l’en retirer ;
  • peut abîmer le tympan, voire le rompre, si on le pousse trop loin.

De plus, le coton-tige n’est pas du tout écologique. Il fait d’ailleurs partie des produits en plastique à usage unique qui sont interdits à la vente depuis le 1er janvier 2020.

Pour éviter la formation trop rapide de cérumen :

  • Si vous avez l’habitude de mettre la tête sous l’eau lorsque vous vous baignez (ou au cours du bain ou de la douche), faites en sorte de bien sécher vos oreilles, car l’eau a tendance à faire gonfler le cérumen.
  • Mettez des bouchons d’oreilles lorsque vous vous baignez.
  • Mettez des bouchons d’oreilles lorsque vous vous trouvez en présence de poussière (lorsque vous faites des travaux par exemple).

Il est également possible, si vous êtes particulièrement sujet à l’apparition de bouchons, de prendre un traitement, généralement sous prescription médicale, sous forme de gouttes ou de spray permettant d’éviter la formation de cette collection de cérumen. Évitez toutefois de les nettoyer trop souvent.

2. Nettoyez le pavillon de l'oreille

L’utilisation du coton-tige étant à éviter, il faudra privilégier d’autres méthodes.

La première d’entre elles consiste à nettoyer le pourtour de l’oreille : le pavillon. Ce geste est simple et peut être répété quotidiennement sans problème.

  • Prenez un morceau de coton ou un mouchoir en papier que vous pouvez humecter avec un peu d’eau si vous le souhaitez.
  • Passez-le sur la surface de l’oreille en prenant soin de bien nettoyer tous les recoins.

Vous pouvez aussi mettre quelques gouttes de vinaigre blanc à la place ou en plus de l’eau.

Il faut, dans le même temps, nettoyer l’entrée du conduit auditif en retirant les éventuels excès de cérumen.

3. Méthode 1 : nettoyez le conduit avec un cure-oreille

Les cure-oreilles en vente en pharmacie ou par correspondance permettent de nettoyer les oreilles beaucoup plus efficacement que les cotons-tiges. De plus, ils sont réutilisables donc beaucoup plus écologiques.

Introduisez le cure-oreille côté courbé vers la paroi du conduit auditif externe. Retirez-le délicatement en ramenant le cérumen.

3. Méthode 2 : nettoyez le conduit avec solution anti-cérumen «maison»

Il est possible de préparer soi-même une solution permettant d’éliminer le cérumen sans utiliser de cure-oreille ou de coton-tige.

  • Mélangez à quantités égales de l’eau et de l’eau oxygénée.
  • Mettez-en quelques gouttes dans chaque oreille.
  • Une autre solution existe : mélangez simplement du bicarbonate de soude et de l’eau.

Dans tous les cas, séchez bien votre oreille après cette opération.

Toutefois, restez prudent : n’utilisez cette méthode qu’une ou deux fois par mois maximum.

3. Méthode 3 : nettoyez le conduit avec un spray

L’idéal est d’utiliser un spray à l’eau de mer peu onéreux et efficace.

Simple d’utilisation, il suffit de placer l’embout du vaporisateur à l’entrée du conduit auditif et d’actionner la pompe une ou deux fois. Si un bouchon de cérumen est déjà formé, il sera éliminé en moins d’une demi-heure.

Il est possible, en se procurant une seringue de 5 ml (non montée, c’est-à-dire sans aiguille), d’injecter de l’eau tiède pour obtenir un résultat assez semblable. Placez pour cela l’embout à l’entrée du conduit auditif et exercez une poussée à la fois brève et puissante.

Les sprays tout prêts sont toutefois plus sûrs, car la pression est calculée pour être adaptée.

Dans tous les cas, rincez les embouts à l’eau chaude après chaque utilisation.

3. Méthode 4 : nettoyez le conduit de l'oreille avec une bougie auriculaire

Les bougies auriculaires sont des tubes en cire qui vont faciliter l’évacuation naturelle des excès de cérumen. Elles ont l’avantage de détendre et de relaxer leur utilisateur.

Une utilisation toutes les 2 à 3 semaines suffit à un bon nettoyage des oreilles.

Pour bien utiliser les bougies, il faut se placer dans un environnement calme et sans courant d’air. L’idéal est de se faire aider par quelqu’un, surtout au cours des premières utilisations.

  • Disposez près de vous un verre d’eau et un cure-oreille.
  • Allongez-vous sur le côté de façon confortable, car l’opération dure une dizaine de minutes, et faites en sorte de placer le conduit auditif externe à la verticale.
  • Placez une serviette autour de l’oreille pour éviter qu’une éventuelle goutte de cire ne tombe sur vous.
  • Munissez-vous de la bougie et, à l’aide de la personne qui vous accompagne, introduisez-la dans l’oreille avec délicatesse jusqu’à ce qu’elle comble le conduit auditif.
  • Allumez la bougie.
  • L’assistant veillera à ce que la bougie reste bien verticale, en la tenant.
  • Lorsque la combustion se situe à environ 5 cm de l’oreille, retirez la bougie et éteignez-la en la plongeant dans le verre d’eau.
  • Nettoyez alors l’oreille avec le cure-oreille et répétez l’opération du côté opposé.

Matériel nécessaire pour bien se nettoyer les oreilles

Imprimer
Bicarbonate de soude

Bicarbonate de soude

2 € les 250 g

Bouchons d'oreilles

Bouchons d'oreilles

10 € environ

Bougies auriculaires

Bougies auriculaires

Environ 5 € la paire

Cure-oreille

Cure-oreille

À partir de 2 €

Eau oxygénée

Eau oxygénée

3 € environ

Mouchoirs en papier

Mouchoirs en papier

1 € les 100

Seringue

Seringue

Environ 2 €

Spray à l'eau de mer

Spray à l'eau de mer

6 € environ

Vinaigre blanc

Vinaigre blanc

Environ 1 €

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h