Sommaire

3 formes d'appareils auditifs

On peut classer les appareils auditifs par leur forme, c'est-à-dire leur aspect extérieur. Pour en savoir plus sur chacun d'entre eux, cliquez sur les liens ci-dessous.

La forme de l'appareillage n'a absolument rien à voir avec ses performances en termes de correction auditive. Car c'est fondamentalement le circuit interne de la prothèse qui définit ce qu'elle est capable de faire en termes de traitement du signal (voir article sur le processeur). En revanche, la forme de la prothèse influe beaucoup sur l'aspect esthétique et l'ergonomie de l'appareillage.

Enfin, le prix de l'aide auditive dépend également pour l'essentiel de l'électronique, donc de ce que l'on « ne voit pas ». Au final, c'est votre dialogue avec votre audioprothésiste qui vous permettra de définir aux mieux vos souhaits (esthétique, ergonomie) et vos besoins. L'adaptation par ce dernier de la prothèse jouant évidemment un rôle crucial dans le résultat final.

Comparatif – tableau de synthèse

  Type de prothèse auditive Pour qui ? Performance Inconvénients Esthétique
Contour d'oreille Contour d'oreille classique Tous types de surdité Très solide et performante Psychologiquement difficile à accepter Mauvaise
Contour d'oreille open
  • Surdités légères.
  • Personnes risquant des occlusions.
  • Personnes présentant des allergies (matériau oreillettes).
Très solide et performante Psychologiquement difficile à accepter Mauvaise
Intra auricu-
laire
Oreillette intra conque Surdités moyennes à sévères Aussi performante qu'un contour d'oreille   Meilleure que le contour d'oreille
Oreillette intra canal/
conduit
  • Surdités faibles à moyennes.
  • Personnes ne pouvant opter pour les mini-canal.
  • Excellentes performances auditives.
  • Atténue la voix du patient.
  • Peu de réglages manuels à faire.
Très fragile.
  • Très bonne.
  • Grande discrétion.
Oreillette mini canal/semi profonde Personnes souhaitant une grande discrétion de la prothèse
  • Directivité proche de celle de l'oreille.
  • Bonne protection contre le
    vent.
  • Très bonne tenue dans
    le conduit.
  • Très fragile.
  • Manipulation peu aisée.
  • Ne convient pas à tous (personnes ayant un conduit auditif trop petit ou tortueux).
  • Excellente.
  • Quasiment invisible.
Conduc-
tion osseuse
Implant à ancrage osseux
  • Surdités de transmission importantes.
  • Surdité mixte.
  • Cophose.
  • Agénésie.
  • Chirurgie otologique ratée. 
  • Permet de retrouver tout ou partie de l'ouïe.
  • Capacité de très grande amplification.
  • Mesures d'hygiène du pilier rigoureuses.
  • L'ostéo-intégration du pilier peut s'avérer impossible.
Implant donc invisible
Lunettes auditives
  • Surdité de transmission ou mixte.
  • Personnes voulant éviter les risques d'occlusion.
  • Personne sujette à des malformations d'oreille.
  • Le signal vibratoire se propage directement dans l'oreille interne.
  • 2 corrections (visuelle et auditive) possibles.
  • Installer une ou deux branches vibrantes.
  • Confort moyen.
  • Plutôt fragile.
  • Réglages difficiles des lunettes à conduction osseuse.
  • Peu pratique : quand il faut enlever les lunettes pour les nettoyer, on n'entend plus rien.
Mauvaise

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h