Sommaire

La surdité est un handicap de la communication qui ne se voit pas, ce qui entraîne souvent gêne et agacement chez les entendants. De plus, elle met parfois dans des situations compliquées, car une personne sourde n’a pas perdu l’usage de la parole, mais elle est sujette à des troubles de la communication orale : elle ne s’entend pas elle-même, elle peut avoir des défauts de prononciation, elle ne peut quelquefois pas oraliser.

Comment définit-on un handicap auditif ? Comment les personnes mal-entendantes communiquent-elles et s’intègrent-elles dans le monde du travail ? On fait le point.

Handicap auditif : quelles sont ses caractéristiques ?

Handicap auditif et communication

Le handicap auditif a plusieurs conséquences pour la vie sociale. Les principales sont les suivantes :

  • il compromet la communication et même le simple accès à la communication, et donc l’intégration ;
  • il freine l’acquisition du langage, car il est difficile d’émettre des sons que l’on ne parvient pas à entendre ;
  • il s'accompagne parfois d'une difficulté à oraliser.

Les personnes ayant un handicap auditif communiquent en utilisant deux techniques :

  • la lecture labiale (lecture sur les lèvres), appelé "oralisme" ;
  • la langue des signes, autrement dit une approche gestuelle.

Parmi les personnes ayant un handicap auditif, on distingue :

  • Les personnes devenues sourdes : elles pratiquent en général peu la langue des signes ou la lecture labiale. Mais elles ont une bonne connaissance du français et s’appuient sur l’écrit.
  • Les personnes sourdes de naissance : elles utilisent beaucoup plus la langue des signes, mais le français est par contre fréquemment perçu comme une langue étrangère.

Plusieurs degrés de handicap auditif

Il existe plusieurs niveau de handicap auditif, ou encore de surdité :

  • Surdité légère : la personne perçoit la voix normale, mais éprouve des difficultés à distinguer la voix basse. La perte auditive est de 20 à 40 décibels.
  • Surdité moyenne : la personne perçoit la parole énoncée à voix élevée. La perte auditive se situe entre 40 et 70 décibels.
  • Surdité sévère : la parole est perçue à voix très forte, et proche de l’oreille. La perte auditive est de 70 à 90 décibels.
  • Surdité profonde : la parole n’est plus perçue ; seuls les sons très puissants peuvent être entendus. La perte auditive est de plus de 90 décibels.
  • Surdité totale : aucun son n’est perçu.

Autres types de handicap

En plus du handicap auditif, il existe d’autres types de handicap, qui peuvent venir s'ajouter au handicap auditif. Citons par exemple :

  • le handicap moteur, qui concerne les personnes se déplaçant debout à l’aide d’une canne ou assises en fauteuil roulant ;
  • le handicap visuel, qui concerne les malvoyants et les non-voyants ;
  • le handicap psychique, qui concerne les personnes adoptant des comportements déroutants pour les autres, autrement dit éloignés des conduites convenues et habituelles ;
  • les troubles de la parole et du langage ;
  • la déficience mentale ;
  • les maladies invalidantes, comme les insuffisances respiratoire, cardiaque, rénale, immunitaire, ou encore les cancers.

Handicap auditif et insertion dans le monde du travail

Les personnes ayant un handicap auditif sont en général les moins insérées dans le monde du travail.

Mais, quand ces personnes trouvent leur place dans une entreprise parmi les autres travailleurs, voici quelques éléments à prendre en compte pour favoriser leur insertion :

  • La surdité ne protège pas de l’exposition au bruit ! Celle-ci peut aggraver le déficit existant ou provoquer des effets secondaires, comme des vertiges, de la fatigue,…
  • Les efforts d’attention pour communiquer provoquent une grande fatigue pour les personnes mal-entendantes, il ne faut pas la sous-estimer.
  • Il vaut mieux faire travailler les mal-entendants à deux, autant que possible.
  • La personne doit pouvoir parler de son handicap pour s’intégrer au mieux dans l’entreprise.
  • Il faut promouvoir la transmission des consignes par écrit, utiliser des avertisseurs visuels en cas d’urgence.

Pour en savoir plus :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h