Sommaire

Lorsqu'on achète un appareil auditif, il faut s'attendre à un coût relativement élevé. Il est donc primordial non seulement de bien le choisir, mais d'avoir une complémentaire santé qui couvre une partie des frais engagés.

Il importe aussi de souscrire une assurance proposant des garanties en cas de casse, perte, vol ou panne de l'équipement. Quelles assurances peut-on trouver, et quelles garanties proposent-elles pour les appareil auditif ? On fait le point.

Appareil auditif : remboursement par la caisse d'assurance maladie

Les appareils auditifs achetés sur prescription médicale sont pris en charge par l'assurance maladie. Le montant du remboursement dépend :

  • de l'âge du patient ;
  • de son degré de surdité.

Les appareils achetés à l'étranger sont parfois moins onéreux. Une réponse ministérielle n° 72225 du 9 août 2016 précise que l'Assurance Maladie et les complémentaires santé peuvent prendre en charge le remboursement des prothèses auditives « indépendamment du pays de fabrication », dès lors qu'elles répondent aux conditions définies par la liste des produits et prestations remboursables (LPP) et satisfont aux standards de qualité définis au niveau de l'Union européenne en obtenant un marquage CE.

Ce qui est pris en charge dans le remboursement

Le montant du remboursement d'un appareil auditif comprend :

  • Le prix de l'appareil ainsi que des accessoires auditifs comme l'embout auriculaire, les piles, la coque, le microphone, le potentiomètre ou le vibrateur.
  • Le montant des séances chez un audioprothésiste.
  • L'adaptation de la prothèse par le praticien.
  • Le suivi prothétique par des contrôles réguliers, effectués les 3ème, 6ème et 12ème mois après la mise en place de la prothèse auditive.

Précisions sur le remboursement

Les taux du remboursement sont les suivants :

  • Pour les assurés de moins de 20 ans : 60 % du tarif de base pour un montant compris entre 900 et 1 400 € selon le type d'appareillage auditif.
  • Pour les assurés de plus de 20 ans : 60 % du tarif de base fixé à 199.71 €, quel que soit le type d'appareil auditif.

Ce qui change à partir de 2020

Depuis le 1er janvier 2020, la prise en charge par la Sécurité sociale des audioprothèses s'est améliorée. Ainsi, les assurés choisissant les appareils inclus dans le dispositif « 100 % santé » bénéficieront d'une baisse de 250 € du reste à charge par oreille (soit un reste à charge moyen de 400 € par oreille).

En 2021, les équipements inclus dans le panier « 100 % santé » seront pris en charge totalement par l'Assurance maladie et les complémentaires santé (leur prise en charge sera incluse dans les obligations de votre contrat de complémentaire santé responsable).

Concrètement, après un bilan audiologique complet, dans le cas où votre perte auditive est objectivée par le médecin ORL et qu’un appareillage auditif est une solution adaptée, celui-ci vous prescrit une ou deux aides auditives.

Prenez rendez-vous avec l’audioprothésiste de votre choix qui vous conseillera dans le choix des aides auditives et vous remettra un devis détaillé comportant nécessairement au moins un équipement de l’offre 100 % Santé. Au 1er janvier 2021, votre audioprothésiste aura l’obligation de vous proposer une offre d’aides auditives 100 % santé intégralement remboursables et dont les tarifs seront plafonnés.

Appareil auditif et complémentaire santé : quelles garanties ?

La complémentaire santé peut prendre en charge, totalement ou partiellement, les frais non remboursés par l'assurance maladie.

Pour y prétendre, l'assuré doit souscrire un contrat auprès d'un organisme d'assurance santé qui peut être :

  • une compagnie d'assurance ;
  • une banque proposant ce type de service ;
  • une mutuelle ;
  • un institut de prévoyance.

Ces complémentaires santé prennent en charge le ticket modérateur, c'est-à-dire les frais restant à la charge de l'assuré après le remboursement de l'assurance maladie.

En fonction de l'assureur et de la couverture choisie, le montant alloué à l'assuré équipé de prothèses auditives peut atteindre 400 % du tarif de base de l'assurance maladie. S'y ajoute un forfait allant de 100 à 400 €.

Assurance appareil auditif : quelle garanties contre les risques ?

Il existe des assurances qui garantissent les appareils auditifs en cas de :

  • vol ;
  • perte ;
  • casse ;
  • panne après la durée de garantie contractuelle, qui peut être de 1 à 2 ans.

Des contrats sont généralement proposés par les fournisseurs d'aides auditives. En fonction de l'établissement choisi par le patient, les garanties couvrent pendant quatre ans :

  • les réparations de l'appareil auditif en cas de panne ;
  • le remplacement de l'appareil ainsi que des accessoires auditifs en cas de vol, perte ou casse.

Pour en savoir plus :

  • L'offre en matière d'appareillage auditif a beaucoup évolué ces dernières années. Plus discrets, les appareils sont aussi plus fiables et plus performants. On vous dit l'essentiel en une page.
  • Quelles sont les étapes à suivre lorsqu'on veut faire l'achat d'un appareil auditif ? Suivez nos indications et nos conseils.
  • Pour vous informer sur les prix des appareils auditifs, reportez-vous à notre étude comparative.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h