Sommaire

La surdité peut survenir à n’importe quel âge et être provoquée par de multiples causes. 6 à 7 millions de personnes sont concernées en France. C’est un handicap sensoriel très lourd qui affecte les adultes et les enfants, notamment dans lut intégration, leur apprentissage.

La surdité congénitale touche les nouveaux-nés ou les nourrissons. On vous en dit plus.

Causes de la surdité congénitale

Les causes de déficience auditive ou de surdité peuvent être classées selon deux catégories :

  • les causes dites congénitales : elles sont acquises à la naissance ou peu de temps après ;
  • les causes dites acquises : elles peuvent entraîner des déficiences auditives à tout âge.

Les causes congénitales de surdité peuvent être dues :

  • à des facteurs génétiques héréditaires ou non ;
  • à certaines complications ayant eu lieu lors de la grossesse : la rubéole, la syphilis ou d’autres infections virales que la mère a pu attraper pendant qu’elle était enceinte (l’infection congénitale à cytomégalovirus serait responsable de 10 à 20 % des cas) ;
  • à des problèmes survenant pendant l’accouchement : un faible poids à la naissance, une privation d’oxygène à la naissance ;
  • à des atteintes pendant la période néonatale : comme une jaunisse aggravée pouvant léser le nerf auditif.

Les causes acquises de surdité peuvent être les suivantes :

  • la consommation de médicaments dits ototoxiques, comme certains antibiotiques ;
  • un bouchon de cérumen ;
  • un traumatisme crânien ;
  • une blessure à l’oreille ;
  • un niveau sonore excessif : écoute de musique au casque, concert, boite de nuit, ou encore dans certains milieux professionnels ;
  • des otites ou rhino-pharyngites à répétition ;
  • ou encore le vieillissement naturel.

Surdité congénitale : symptômes chez l'enfant

Il est difficile de dépister une déficience auditive chez les tout petits. Ce sont généralement les parents qui s’en rendent compte en premier. Parmi les signes qui peuvent alerter, citons :

  • chez les nourrissons : si l’enfant ne présente pas de réactions à la voix des parents, ou à des jouets sonores ;
  • chez les plus grands : si l’enfant demande de répéter sans cesse, a un comportement agressif ou au contraire trop réservé, parle trop fort, baille très souvent ou encore multiplie les otites ou les rhino-pharyngites.

Le médecin peut pratiquer un test de dépistage spécifique :

  • le test des oto-émissions acoustiques ;
  • le test des potentiels évoqués auditifs ;
  • l’audiométrie.

Traitement de la surdité congénitale

Il n’est pas possible de retrouver l’ouïe, mais il est existe des moyens de détourner le problème :

  • Les implants cochléaires. Implantés de manière chirurgicale, ces appareillages assurent la fonction de l’oreille interne : ils permettent de transformer les vibrations sonores en informations électriques afin de les transmettre au cerveau par l’intermédiaire du nerf auditif.
  • Le langage des signes. Il permet d’assurer une communication entre l’enfant sourd et son entourage. Le langage des signes peut être un complément à la pose de l’implant cochléaire.

Pour approfondir le sujet :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h